Le debrief du tour de Corse historique 2022

10 novembre 2022

Le Tour de Corse historique et Classic Événements, c’est avant tout une grande histoire d’amour, car c’est une histoire qui dure ! La 22eme édition du rallye était en effet la 16eme participation de l’équipe. Dire que Philippe Vandromme, notre pilote, et Fréderic Vivier, son copilote, connaissent bien cette course est un véritable euphémisme, mais pour autant, cette année a vu un profond changement dans leur préparation : ils sont venus reconnaitre le parcours ! Notre équipage deviendrait-il enfin sage ? En tout cas, en ayant parcouru plus de la moitié des spéciales en reconnaissance notre équipage mettait toutes les chances de son côté.

 

Et cela ne sera pas de trop car cette année s’annonçait comme une édition de tous les records. Record de participation, avec pas moins de 380 équipages inscrits, mais aussi record d’endurance avec des spéciales très longues pour un total de 382 kilomètres et un parcours total de 1082 kilomètres, renouvelé à 60% pour l’occasion. Un rallye prestigieux, mais aussi très exigeant pour les hommes et leurs machines.

 

Et en parlant de machine, nous engageons à nouveau sur les terres corses notre bien-aimée Lancia Stratos HF, une des chouchoutes du public corse. C’est déjà sa 12ème participation ! La petite italienne est taillée pour les petites routes corses et s’est toujours montrée à son avantage sur l’Ile de Beauté. Notre préparateur Daunat Classique a pour l’occasion fait de gros travaux sur la voiture pour régler des problèmes récurrents sur la boite de vitesses : celle-ci a été intégralement révisée et réparée. De même, le haut moteur a été refait, ainsi que l’ensemble des préparatifs avant une semaine intense.

 

C’est à la veille du départ que Philippe et Fred ont pu rouler la voiture et prendre leurs marques, à l’occasion du shakedown, cette spéciale d’entrainement, premier roulage officiel et dernière étape avant le départ. Cette veille de départ est aussi un moment particulier pour Classic Événements : c’est un rendez-vous traditionnel avec nos partenaires venus vivre la passion du sport mécanique (et de la gastronomie !) au plus près de l’équipe. L’occasion d’une belle photo de famille sur le port de Porto-Vecchio.

 

La première étape du Tour de Corse autour de Porto-Vecchio totalisait 3 spéciales et 7 liaisons pour un total de 97 kilomètres. Notre équipage commençait son rallye doucement, se mettant en jambe, mais dès la première spéciale Philippe a senti la voiture sautiller comme avec une roue à plat. Sans assistance à la fin de l’ES, Fred se voyait déjà changer seul la roue sur le bas-côté… Heureusement en réduisant l’allure, le bruit parasite disparu comme il était venu. Notre équipage perd un peu de temps, mais termine la première journée sans encombre, à la 79e place de la catégorie qui comptait au départ 120 participants.

 

Le lendemain se tenait la plus grosse étape du Tour de Corse avec 286 kilomètres à parcourir et pas moins de 4 spéciales entre Porto-Vecchio et Borgo. Des spéciales techniques et longues qui mettent à mal les hommes et les machines, comme en témoignaient les nombreuses sorties de route du jour. La course a même été neutralisée pendant plus de 2 heures à la suite d’une grosse sortie de route d’une Porsche 914. Dès lors, nos pilotes ne cachaient pas leur satisfaction d’avoir rejoint l’arrivée de la dernière spéciale du jour sans avoir rencontré de souci, pointant à la 70e place.

 

La troisième étape entre Borgo et Calvi serait moins clémente pour notre équipage #77. Tout avait bien commencé lors des 3 spéciales de la matinée et Philippe et Fred rejoignaient le rassemblement sur un très bon rythme. C’est ensuite que la très cassante ES11 a fait du mal à notre italienne, obligeant Philippe à ralentir le rythme pour rejoindre Calvi. La nuit fut courte pour les équipes de Daunat Classique qui ont dû s’employer pour ressouder un support d’amortisseur arrière, en plus du reste de la maintenance et des entretiens. Mais au classement, l’équipe continuait sa progression avec plus de 10 places gagnées.

 

Sur les spéciales de l’étape 4 entre Calvi et Propriano, notre équipage réalisait de son propre aveu sa plus belle journée, tout se passant à merveille sur un parcours très roulant, alors même que le tracé n’avait pas été reconnu par notre équipage. « La voiture a tourné comme une horloge » confiait même Philippe à l’arrivée. Le classement ne saurait contredire les impressions de notre équipage avec une belle 52e avant la dernière journée.

 

Pour conclure son périple notre équipage ralliait Porto-Vecchio en passant par 4 spéciales. La ligne d’arrivée en ligne de mire, la #77 gagnait encore des positions au classement pour terminer le Tour de Corse à une splendide 47e place ! « Avant le départ, j’aurai signé tout de suite pour ce résultat » nous avouera Philippe, se félicitant aussi d’être arrivé au bout en ayant pris part à toutes les spéciales : « Chaque année le niveau du Tour de Corse augmente, c’est bien pour la course, mais c’est aussi plus dur pour les anciens, alors bravo Fred, bravo la voiture et bravo Daunat ! C’était un rallye extra et l’organisation a une nouvelle fois été super. La Corse, c’est vraiment un rallye d’exception. Et encore bravo aux mécanos, merci à tous les bénévoles qui nous accompagnent, les fidèles partenaires qui nous soutiennent, sans oublier le public sur le bord des routes et lors des rassemblements ».

Photos

Vidéos

Le debrief du Tour de Corse Historique 2022

Dernières actualités

PP21050-1536x1022

Actualité - 27 oct. 2022

Le débrief du Mans Classic Edition 2022

Découvrir
photo_loge_1

Actualité - 27 oct. 2022

Roland Garros – Notre loge idéale

Découvrir
tour_auto_films

Actualité - 27 oct. 2022

Tour Auto 2022 – Les films !

Découvrir
Voir toutes les actualités